Archives pour la catégorie 4-Canterbury au retour

Au DOC (Départment of Conservation) local, on trouve évidemment toute la paperasse nécessaire pour choisir sa balade. On trouve même sur leur site la plupart des brochures, en plusieurs langues.

Nous choisissons de nous engager sur la Hooker Valley Track, une balade de 3h aller-retour. Parfait pour nous. La brochure dit que c’est l’un des sentiers les plus empruntés : pour notre part, nous ne ferons route qu’avec une japonaise esseulée.

Et c’est parti pour la balade. Luna ne restera pas longtemps sur ses pattes, ce qui vaut mieux, si on ne veut pas mettre 6 heures pour faire la balade et ramener 32kg de cailloux : et hop dans le sacaluna, sur le dos de papa !

Un dernier petit bout de route pour nous rendre jusqu’au Mont Cook…

Mont Cook

Le voici enfin le mont Cook ou mont Aoraki de son maori. C’est le plus haut sommet de Nouvelle Zélande, il culmine à 3764m et est recouvert de glaciers à 40%. Ce qui est impressionnant c’est la façon dont il se dresse à la verticale, presque sans dénivelé, tel un mur. Du coup, on peut l’approcher d’assez près par des petites randonnées au cours desquelles les paysages sont juste splendides (et clic-clic pour voir la panorama ci-dessous en plus grand).

Mont Cook

C’est la fin de journée au pays du long nuage blanc, et nous avons fait assez de route pour aujourd’hui.

Ce sera donc une journée de route pour nous. Après le déjeuner, nous repartons vers l’est et le Mont Cook. Il nous reste deux heures de route avant d’arriver à Twizel, où nous pourrons nous arrêter pour la nuit. Au lever du soleil, nous n’aurons plus qu’une petite heure de route à parcourir  le long du lac Pukaki avant d’atteindre le Mont Cook. Vous noterez qu’à cette occasion nous repassons dans la région du Canterbury, déjà traversée à l’aller (clic-clic pour voir la carte en plus grand).

route de Wanaka à Twizel

Sur cette dernière portion de route de la journée, les paysages sont de nouveaux époustouflants !

(clic-clic pour voir la panorama en plus grand)