Archive de l'auteur

logo tolkienNous reprenons notre périple vers les montagnes et le lac Tekapo. A mesure que nous roulons, le paysage se fait de plus en plus sauvage, montagneux. L’impression d’isolement commence à se faire sentir, les seules choses qui nous rappellent que nous sommes sur la terre des hommes sont cette route qui serpente doucement entre les monts de plus en plus rocailleux, ces poteaux électriques qui nous montrent le chemin, et bien sûr les moutons, petites tâche blanches familières et rassurantes.

Mackenzie country

Ceci est le Mackenzie Country. Nous arrivons par la droite, le long de la route jaune. Le Mackenzie country s’étend donc à notre gauche. Cette jolie carte est tirée de l’excellent livre « The Lord of the Rings Location Guidebook ».

C’est alors qu’après une belle ascension au milieu des pins, nous débouchons sur un plateau d’une beauté presque mystique. La vue est superbe. L’œil est ému par ces ocres, ces jaunes déclinés à l’infini, cette chaude lumière doré qui nous chauffe l’âme et le cœur. Sur notre gauche, la plaine s’étend à perte de vue, elle est couverte de tussoks, hautes herbes jaunes et rousse qui tentent de cacher à nos regard les cours d’eau entrelacés.

Rohan 2
(clic sur l’image pour voir le panorama en entier)

Nous apercevons au loin une ombre déchirée qui s’avère être la partie sud des Alpes néozélandaise. Leur majesté s’impose à nous. A droite, les faces pelées des monts Robson et Edward nous regardent de leurs yeux torves.

Rohan 3
(clic sur l’image pour voir le panorama en grand)

Rohan 4

Cette lande si belle et froide à la fois, est forcément un lieu de légendes. Je commence à la regarder autrement, je laisse mon imagination prendre le dessus ; c’est alors que je perçois au loin une fumée, d’abord une simple colonne ocre, elle devient un nuage doré qui plane vers nous et amène avec lui la rumeur des sabots, des centaines, des milliers de sabots ; le bruit devient un grondement, une menace, celle des cavaliers du Rohan……………

Rohan 5
(clic sur l’image pour voir le panorama en plus grand)

Je reviens à la réalité, je remet le camping-car sur la voie de gauche, c’est mieux, m’arrête sur le bas-coté et reprends mes esprits.

Rohan 6

C’est maintenant une évidence, nous sommes en pays Rohirimm tout prés d’Edoras, en effet toute les scène du seigneur des Anneaux se déroulant au pays du Rohan ont été tournée dans la région que nous traversons ; et quand nous regardons autour de nous, tout nous ramène aux magnifiques descriptions de JRR Tolkien que Peter Jackson a su si bien retranscrire sur la pellicule. Ce que je ne sais pas encore, c’est que le voyage au pays de l’anneau unique ne fait que commencer.

Rohan 7
(clic sur l’image pour voir en plus grand)

Enfin, nous quittons Christchurch, bien que la ville soit jolie, ce n’est pas ce que nous recherchions en Nouvelle Zélande. Sans compter les galères de carte bleue, les prises de tête à deux Francs Pacifique et un président à 1 Franc Pacifique (putain 5 ans !!!!). Nous voici sur la route, à droite….à gauche bien sûr (allez Ségo). Bien qu’ayant tendance à dévier à droite (vas y François) j’arrive tant bien que mal à éviter le choc frontal (Note de Dorothée : pour mémoire et pour ceux qui ne comprendraient pas, cet article a été écrit le 9 mai 2007… get it ?).

 

Itinéraire

Enfin, du point de vue émotionnel le choc est lui tout ce qu’il y a de plus intense, je crois que c’est la première fois que je pleure en conduisant. Je ne m’attendais pas à tant de beauté. Tout concourt à vous émouvoir : la lumière fragile mais encore chaleureuse de cet automne austral ; les ocres et les verts presque artificiels, cinématographiques ; les touches impressionnistes des arbres parés de orange, de jaune et de rouge canadiens ; cette petite route tortueuse qui réserve des trésors panoramiques à chaque virage, la 3ème vitesse de mon campervan Mitsubishi qui grimpe, tel Lance Armstrong shooté au diesel… le bonheur quoi !

on the road to the Summit Road

 

Panoramique Summit Road 1

Au hasard d’un virage (clic-clic c’est encore plus grand) :

Summit Road

Ceux qui me connaissent savent alors à quel point Dorothée a souffert, une pause tous les 100 mètres pour une photo panoramique, des commentaires incessants sur les qualités de mon super van, une extase perpétuelle à coup de : « c’est mortel », « la vache », « le mouton », « c’est trop beau » (Note de Dorothée : tu oublies « c’est sublimissimmissme ! ») …la pauvre, des fois elle doit saturer (Note de Dorothée : je confirme).

Panoramique Summit Road 2

(clic-clic c’est encore plus grand)

Enfin tout ça pour dire que cette Summit Road est incontournable pour qui passe près de Christchurch, et de plus elle mène à la magnifique petite station balnéaire d’Akaroa qui fera bientôt l’objet d’un article.