Le lendemain matin, nous partons pour une excursion organisée sur le Doubtful Sound. Il n’y a que des excursions organisées dans les Sounds, donc ne rêvez pas de louer votre propre bateau pour aller vous balader… Pour atteindre le Doubtful Sound, il faut traverser le lac Manapouri en bateau (environ 45mn), puis emprunter une route de 22km jusqu’à Deep Cove, petit port où l’on trouve l’embarcadère pour les croisières sur le fjord. Il n’y a donc pas d’autre moyen d’accéder au fjord.

A Doubtful Sound, on dit qu’il pleut deux fois par semaine : pendant trois jours puis pendant quatre jours…(mouhahaha). Le matin nous partons sous un soleil radieux en laissant derrière nous ceci :

Doubtful Sound

Sauf que devant il y a ceci :

Doubtful Sound

Le jour de notre passage dans le Doubtful Sound ne fera donc pas exception à sa réputation… Après le bateau, un bus nous amène jusqu’à l’embarcadère. Sur la route, qui tournicote dans tous les sens (ceux qui ont le mal des transports, beware !), le bus fait une pause touristique sur un pont, et c’est sous la pluie que nous sacrifions au rituel photographique avec nos amis japonais :

Doubtful Sound

Ensuite, le bus termine le parcours, nous embarquons sur un bateau et c’est de l’intérieur que nous allons découvrir le Doubtful Sound, et ses brumes…

Doubtful Sound

9 réponses à “15 mai 2007 – Doubtful Sound (1)”

  1. Bénédicte dit :

    Dommage pour le temps, mais on s’y habitue… Enfin je dis ça mais je m’y habitue dans les pays d’Asie, genre Vietnam ou Birmanie, où là en plus la température est plus chaude.
    Toujours aussi beau… J’aime aussi « nos amis Japonais »… Ils sont partout ceux là !!!

  2. ELSA dit :

    c’est beau, c’est superbe, c’est magnifique et ça donne enviiiie!!!

  3. dine dit :

    c’est gloups! tiens et pourquoi cet endroit s’appelle ainsi? tu sais toi?

    **Si je me souviens bien dans le guide ils disaient que les premiers européens sont arrivés par la mer dans ce coin, et que s’engouffrer dans ces fjords tous brumeux avec leur gros bateaux ne les branchait pas des masses, ils n’étaient pas surs que ce soit bien navigable. C’est le Capitaine Cook qui a nommé ce fjord « douteux ».

  4. Mu dit :

    même avec le brouillard et le crachin, çà donne envie.
    PS : vous êtes trop mimi avec vos kway, on commençait à en avoir ras le bol de votre bronzage sur le blog de tahiti… :-D
    biz. M.

  5. lydie dit :

    lool le nom du lac ^^

  6. Anne-Laure dit :

    Encooore, encooore!
    Du coup, nous on est tellement fans du blog qu’on s’est décidés pour des vacances en camping-car été 2011, mais pas si loin… les fjords norvégiens, ça devrait le faire!

  7. cocobricole dit :

    ahhhhh, cette journée était inoubliable pour nous et….; nous avons eu un ciel bleu sans aucun nuage, on y croyait pas!!!!!!!

  8. robert dit :

    Même sous ce temps ça fait vraiment envie. Merci de nous offrir tous ces souvenirs. En tous cas chapeau car tout retransmettre après tout ce temps, c’est presque un exploit, les souvenirs restent c’est sûr mais il n’est pas toujours facile de les exprimer une fois qu’on est plus dans le contexte !

  9. Deborah @BeNoot.com dit :

    Wouahou, première fois que je lis un carnet de voyage pour cette destination.
    On se croirait vraiment « sur les bords du monde », le plus loin possible :)

Répondre

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>