Archives pour septembre 2007

Nous arrivons à Akaroa en fin de journée… Akaroa c’est une petite ville qui se trouve au bord de ce bras de mer qui pénètre jusqu’au cœur de la péninsule de Banks. Vous pouvez situer sur la carte en cliquant ici. Nous arrivons juste à temps pour profiter d’un dernier rayon de lumière sur les montagnes.

Rayon de soleil sur Akaroa

Au camping nous avons une vue magnifique sur la mer, dont nous profitons dès le lendemain matin au petit déjeuner. La lumière change à chaque minute, au fur et à mesure que le soleil monte dans le ciel…

Vue du camping au p'tit dèj

clic-clic pour voir la vue en plus grand

P'tit dèj

Un dernier panoramique pour la route (clic-clic sur l’image c’est plus grand) ? Avant la fin de la journée, on arrivera enfin à Akaroa !

Encore un panoramique

Le jeu pendant notre voyage, c’était de trouver un endroit sympa pour déjeuner, où l’on puisse mettre le cul du camping-car face à une sublime vue, et déjeuner au resto-panoramique-de-chez-ouam-in-the-camping-car (sandwich jambon mayo quoi). La preuve en image :

Dejeuner panoramique

La Summit Road, dite aussi « Route des Crêtes », c’est une route qui serpente effectivement sur la crête d’une montagne, sur la petite presqu’île que vous avez aperçue sur la carte, dans l’article précédent. De sorte qu’à chaque virage, on aperçoit la mer, des 2 côtés de la route. Et puis il y a ces petites routes qui descendent le long de la montagne pour rejoindre le bord de mer, où l’on trouve des petits villages, et des plages sublimes.

Luna sur la plage

Summit Road

Et dans ces mini villages, on trouve de jolies petites églises anglicanes, et des stations services comme dans les films…

 

Petit bled on the beach

Et la flèche de gauche vous indique le sujet du prochain article : au bout de la presqu’île, la petite ville d’Akaroa.

Enfin, nous quittons Christchurch, bien que la ville soit jolie, ce n’est pas ce que nous recherchions en Nouvelle Zélande. Sans compter les galères de carte bleue, les prises de tête à deux Francs Pacifique et un président à 1 Franc Pacifique (putain 5 ans !!!!). Nous voici sur la route, à droite….à gauche bien sûr (allez Ségo). Bien qu’ayant tendance à dévier à droite (vas y François) j’arrive tant bien que mal à éviter le choc frontal (Note de Dorothée : pour mémoire et pour ceux qui ne comprendraient pas, cet article a été écrit le 9 mai 2007… get it ?).

 

Itinéraire

Enfin, du point de vue émotionnel le choc est lui tout ce qu’il y a de plus intense, je crois que c’est la première fois que je pleure en conduisant. Je ne m’attendais pas à tant de beauté. Tout concourt à vous émouvoir : la lumière fragile mais encore chaleureuse de cet automne austral ; les ocres et les verts presque artificiels, cinématographiques ; les touches impressionnistes des arbres parés de orange, de jaune et de rouge canadiens ; cette petite route tortueuse qui réserve des trésors panoramiques à chaque virage, la 3ème vitesse de mon campervan Mitsubishi qui grimpe, tel Lance Armstrong shooté au diesel… le bonheur quoi !

on the road to the Summit Road

 

Panoramique Summit Road 1

Au hasard d’un virage (clic-clic c’est encore plus grand) :

Summit Road

Ceux qui me connaissent savent alors à quel point Dorothée a souffert, une pause tous les 100 mètres pour une photo panoramique, des commentaires incessants sur les qualités de mon super van, une extase perpétuelle à coup de : « c’est mortel », « la vache », « le mouton », « c’est trop beau » (Note de Dorothée : tu oublies « c’est sublimissimmissme ! ») …la pauvre, des fois elle doit saturer (Note de Dorothée : je confirme).

Panoramique Summit Road 2

(clic-clic c’est encore plus grand)

Enfin tout ça pour dire que cette Summit Road est incontournable pour qui passe près de Christchurch, et de plus elle mène à la magnifique petite station balnéaire d’Akaroa qui fera bientôt l’objet d’un article.